Ferrières-en-Gâtinais, église abbatiale St Pierre St Paul

Localisation

Ajouté par Quatre Vallées

Le portail ouest de l’abbatiale s’ouvre sur une longue nef composée de 7 travées. Côté nord, à gauche en entrant, vous pouvez voir des colonnes engagées surmontées de grandes arcades en arc plein cintre. Elles séparaient à l’origine (au XIIème) la nef de son bas-coté nord. Quand celui-ci s’effondra sous les débris du clocher de plomb qui s’écroula en 1739, il ne fut pas reconstruit. On mura la nef et on ne conserva que la porte d’accès, dite la “porte papale” par laquelle les papes accédaient à l’abbaye lors de leur venue à Ferrières.
Près de l’entrée à droite, côté sud, un imposant tableau est accroché. Restauré au début des années 2000, il date de la première moitié du XVIIe siècle. Il s’agit d’une descente de croix provenant peut-être de l’atelier de Rubens.
Toujours dans la nef côté sud, on peut noter la présence des plus anciens vitraux conservés à Ferrières: ce sont des grisailles du XIV siècle.
Une des principales originalités de cette abbatiale est la coupole reposant sur huit piliers qui se trouve à la croisée des transepts. De 12 mètres de diamètre, elle s’élève à 16 mètres de haut.
Cette partie de l’édifice fut reconstruite au XIIIe siècle en reprenant le plan octogonal de l’église carolingienne, analogue à celui de la chapelle palatine d’Aix-la-Chapelle. Huit imposants piliers, peints à l’origine, soutiennent une coupole en arcs brisés.
L’abside de l’abbatiale est percée de cinq baies géminées, ornées de vitraux remarquables qui datent de la fin de la restauration après la guerre de cent ans, c’est-à-dire de la seconde moitié du XVe et début du XVIe siècle.
Dans l’abside se trouve le tombeau monumental de l’abbé de Ferrières : Louis de Blanchefort. C’est lui qui releva l’abbaye après les destructions de la guerre de Cent ans. Ce monument funéraire du début du XVIe siècle, a été réalisé à la demande du frère du défunt, alors évêque de Senlis, et de son neveu et successeurà la tête de l’abbaye, Jean Pot.
Sur le devant du sarcophage les armoiries du défunt ont été sculptées : d’or aux deux lions de gueule passant. Sur les côtés, des statues représentent les vertus chrétiennes.
Un gisant, représentant le défunt venait compléter l’ensemble. Celui-ci fut entièrement détruit, en 1568, au début des guerres de religion quand l’abbaye fut pillée par une troupe de protestants. Les habitants du village continuèrent au cours du XIXe siècle à dégrader le tombeau, imaginant que sainte Apolline y était ensevelie. Quand ils souffraient des dents, ils grattaient la pierre du tombeau pour s’en faire un emplâtre.
De nombreuses statues récemment restaurées ornent l’église. A noter particulièrement un superbe Ecce Homo sur la droite de la nef, une statue de St Pierre derrière l’autel, un Saint évêque à droite de l’autel, à l’entrée de la sacristie, longtemps considéré comme représentant St Aldric, mais dont la restauration a permis avec certitude de l’identifier comme St Eloy, et une vierge aux raisins dans la chapelle de gauche, dernière commande de l’abbaye avant la tourmente révolutionnaire.

Balade

legende
image

On se promène à Ferrières-en-Gatinais


Ajouté par Quatre Vallées

Il est possible de parcourir le pays à pieds en profitant des différents monuments et bâtiments de la petite cité. D’est en ouest, de la place Sain... En savoir plus


Réaction

le 10 déc 08:30, Charaudiere a dit

Bonjour,
Pour info il existe un excellent ouvrage “Ferrières-en-Gâtinais, promenades dans le passé” édité par la commune en 2003 et mis en ligne à l’adresse suivante : ferrieres-en-gatinais.info.

le 10 déc 08:35, Charaudiere a dit

C’est encore moi,
L’Ecce homo ici représenté n’est pas celui de l’abbatiale Saint-Pierre et Saint-Paul de Ferrières-en-Gâtinais, lequel est debout : http://www.ferrieres-en-gatinais.info/images/_DSS1000.jpg

Ajouter un commentaire

Mots clés les plus populaires

Les prochaines conférences

janvier 2008
lun mar mer jeu ven sam dim

Pouvez-vous les aider ?

  • image
    oleganza veut en savoir plus sur 8 Rue des Messageries, Paris
  • image
    1821mary veut en savoir plus sur 96 Rue des Couronnes, Paris
  • image
    1821mary veut en savoir plus sur rue Haxo

Actualités